Comment repérer un faux site de rencontre infidèle ?

faux sites adulteres

Gare aux détectives privés sur les sites adultères !

Lors d’une recherche de rencontres adultères, il n’est pas rare de tomber sur des sites franchement douteux… voire carrément faux. Nombreuses sont les personnes mariées qui se font ainsi avoir chaque année et tombent dans le filet d’arnaqueurs de toutes sortes. Que l’on soit en quête de partenaires adultères à Genève ou ailleurs, il est important de savoir repérer les fausses annonces ainsi que les sites pour tromper illégitimes pour être certain de ne pas prendre de risque. Comment s’y prendre ?

Les caractéristiques d’un faux site de rencontre infidèle

Les escrocs ont beau faire de leur mieux pour dissimuler leurs intentions derrière de beaux discours et de belles images, il existe des moyens simples pour détecter un faux site pour tromper et éviter ainsi bien des désagréments par la suite, comme être pris en flagrant délit et dénoncé… Voici quelques informations qui vous permettront d’y voir plus clair dès la première inscription.

Les profils des faux sites pour tromper

Sur ces sites adultères fallacieux, on retrouve systématiquement les mêmes visages, les mêmes descriptions, mais sous des noms différents… Ainsi, une photo sera « accidentellement » partagée par deux femmes habitant dans deux régions différentes, juste histoire de remplir le site d’annonces alléchantes… mais fausses. De plus, si vous lisez les descriptions, vous vous apercevrez vite qu’elles ne vont pas bien loin, et sont surtout un condensé de clichés destinés à vous exciter.

Les fonctionnalités des faux sites de rencontre adultère

Voici la seconde chose qui devrait vous mettre la puce à l’oreille lorsque vous vous inscrivez sur un site que vous suspectez être faux : les faux sites pour infidèles ne proposent que peu de fonctionnalités, et quand c’est le cas, ça ne fonctionne bizarrement pas très bien… Ainsi, vous pouvez vous retrouver sur un tchat désespérément vide, ou ne pas parvenir à connecter votre webcam pour dialoguer avec des inscrites via vidéo. Ce sont des techniques pour vous faire tourner en rond et vous faire perdre votre temps et votre argent.

arnaque site infidele

Sur les faux sites adultères, on ne sait jamais qui se cache derrière un profil…

Quels types d’arnaqueurs trouve-t-on sur les faux sites pour infidèles ?

Pour beaucoup, il s’agit de détectives privés qui ont été engagés par des partenaires suspicieux afin de démasquer un mari ou une femme volage. Leurs techniques sont simples : elles consistent à vous faire languir tout en faisant en sorte de vous piéger, soit par webcam, soit en programmant un rendez-vous adultère coquin dans un lieu type hôtel ou club. Pour être sûr de ne pas tomber dans le panneau, insistez pour voir la femme infidèle à laquelle vous parlez en direct, via webcam. Si elle refuse en prétextant que ce n’est pas possible pour diverses raisons (pas de webcam, pas maquillée, etc…), laissez tomber. C’est une arnaque. Mais vous pouvez tout de même vous retrouver face à une femme qui est en réalité complice du détective privé. Là, posez-lui des questions afin de faire tomber le masque en tentant par exemple de la déstabiliser. D’autres arnaqueurs se trouvent sur ces sites de rencontre adultère, comme les fameuses fausses femmes qui ont un gros souci familial ou personnel et ont besoin d’une somme d’argent au plus vite… qu’elles ont la bonne idée de venir réclamer sur un site pour tromper ! Là, il n’y a même pas de question à se poser : dès qu’on vous parle d’argent, vous pouvez être certain qu’il s’agit d’une escroquerie et que vous perdez votre temps. A ce moment, vous pouvez soit vous amuser un peu aux dépens de l’arnaqueur, histoire de lui faire perdre son temps également, soit vous contenter de le bloquer ou de fuir carrément un site qui laisse passer de telles annonces.

Cibler les sites adultères légitimes

Les arnaques sur les sites de rencontre adultère sont malheureusement fréquentes, c’est pourquoi il est essentiel de bien s’informer sur la réputation des sites pour tromper avant de s’y inscrire. Un bon site de rencontre infidèle (Apprenez comment bien choisir) contient des profils uniques et authentiques, ainsi que des fonctionnalités qui marchent et permettent de faire connaissance avec de nombreuses personnes désirant tromper leur partenaire en toute discrétion. Les modérateurs y font un travail de vérification des profils systématique et offrent ainsi un service irréprochable aux inscrits. À Genève comme dans toute la Suisse, il est tout à fait possible de faire des rencontres adultères sans tomber sur des arnaqueurs, il vous suffit pour cela de suivre les conseils de ce guide et de rester vigilant lors de votre recherche de plans cul infidèles. Alors n’hésitez pas à vous lancer en respectant ces quelques consignes afin de ne pas faire de mauvaise rencontre !

Mes Recommandations

Pour finir, je vous recommanderais d’utiliser un de ces sites qui ont fait leurs preuves au fil des années: Miss-Madison.com, OsezTromper.com, Rencontre-Adultere.co, Annonces-Rencontres-Locales.com, RencontresHorsMariage.com, Monde-Infidele.com.

Comment faire un plan à trois, dans le cadre de rencontres coquines sans lendemain

plan a trois

Comment faire des rencontres coquines sans lendemain dans un plan à trois

Un plan à trois : parmi une des rencontres coquines sans lendemain relevant du simple fantasme ?

Je pense que, pour un homme surtout, le graal d’une vie sexuel épanouie réside dans la pratique du coït à plusieurs, de préférence moi avec une multitude de femmes. Or, il s’avère être plutôt difficile de se constituer aujourd’hui un harem, et d’avoir plusieurs femmes, étant donné que cela est contraire à la loi. Cependant, nul n’empêche de se faire des plans à plusieurs, encore faudrait-il arriver à s’en faire. A moins de se payer les services de professionnelles, cela semble ne relever que de rêves, caractérisés par les fantasmes les plus fous. Moi aussi, je ne faisais qu’en rêvait avant, mais j’ai découvert un ensemble de techniques, qui permettent de se faire des plans à trois, dans le cadre de rencontres coquines sans lendemain, et cela dans ma belle ville d’Angers.

Comment faire un plan à trois, plus précisément?

En faisant les bonnes actions au bon moment, on peut facilement arriver à réaliser ce fantasme. Je veux seulement souligner que dans cet article, je vais surtout parler des interactions entre deux hommes, et une femme. En effet, ce genre de programme est beaucoup plus simple à organiser, et représente une expérience tout aussi intense que pour l’autre configuration -un homme, et deux femmes-. Les deux hommes sont considérés ici tous les deux hétérosexuels, donc pas d’attouchements entre eux, mais uniquement des interactions coquines entre les hommes et la femme. Tout se déroulera avec un total consentement de chacune des parties, sans aucun jeu de soumissions : il s’agit d’un plan de type rencontres coquines sans lendemain, effectué à trois. Il convient de souligner que le terme « sans lendemain » s’applique ici à l’un des hommes, par rapport à la fille. J’expliquerai le pourquoi et le comment de cela dans les prochains paragraphes.

Le partenaire de plaisir masculin

Le principal avantage dans ce cas de figure, c’est que deux parties sont déjà d’accord, il ne restera donc plus qu’à convaincre la troisième ; or, d’après les principes démocratiques, deux voix sur trois gagnent, donc, théoriquement, il ne devrait y avoir aucun problème. Bien sûr, dans la pratique, cela semble un peu plus délicat. Pour le partenaire masculin, tout se déroulera comme sur des roulettes. Eh oui, à moins d’être casé, n’importe qui acceptera de participer à ma petite sauterie, mais je vais choisir de préférence un ami de confiance, dont je connais suffisamment le caractère et la personnalité, pour savoir qu’il n’est pas du genre à martyriser ses partenaires sexuels pour prendre du plaisir. Il est bien sûr aussi important pour moi de m’assurer que notre partenaire masculin n’a pas de tendance homosexuel, étant personnellement hétéro jusqu’au bout des ongles, et n’ayant évidemment rien contre les homosexuels.

Le partenaire de plaisir féminin

Je ne peux pas demander à la première collègue de bureau qui me tombe dessus de participer à mes jeux intimes, au risque de recevoir une gifle mémorable, en plus d’une plainte déposée auprès du directeur des ressources humaines. Je dois m’adresser à une copine un peu spéciale ; je dois demander à une copine de plaisir. Les secrets pour en avoir une ne seront pas couverts par cet article, mais l’idée est tout simplement de le faire avec une fille avec laquelle j’ai déjà entretenue des relations intimes, sans avoir envisagé un engagement sérieux. Il est bien sûr préférable qu’elle partage le même avis à mon égard, pour éviter tout risque de faux espoirs, et de souffrances émotionnelles. Je lui communique mon idée, tout simplement, sans manœuvre détournée, de manière progressive, en commençant par lui demander si elle a déjà entendu parler du concept de plan à trois, et en lui laissant entrevoir mon ardent désir d’expérimenter, de réaliser ce fantasme que je chéris.

L’art de la persuasion

Je lui communique mon projet, en lui montrant une photo de l’autre partenaire trouvé(e) sur un de ces sites coquins. Il convient de noter que je n’ai jamais eu recours à un questionnement direct du type : « ça te tente, de se faire un plan à trois ? » le risque est dans ce cas trop grand pour qu’elle réponde par la négative, et cela est loin d’être ce que je veux. Au lieu de cela, je teste ses réactions, à travers le partage de mes désirs ardents, en présentant des arguments, avant même qu’elle ne puisse répliquer. Ainsi, je lui montre la photo de mon meilleur ami, qui se présente être un individu de confiance à travers la manière dont je le décris, je dépeind le plaisir intense que des rencontres coquines sans lendemain de ce genre procure à la femme. Ce n’est qu’à partir de ce stade que je demande ce qu’elle en pense. Si elle est hésitante, alors il ne suffira plus de quelques arguments supplémentaires pour finir de lui convaincre. Je luis dis que tous se passera bien, et que je veillerai sur elle, tout au long de l’action.

Le moment de vérité

Arrive alors la fameuse date pour des rencontres coquines sans lendemain, à trois : elle sera de préférence en soirée, à ma demeure, pour que la fille se sente en confiance, rassurée. L’autre mâle n’est pas présent, pour l’instant. Je suis seul avec la fille, en train de lui faire un massage, pour l’aider à se détendre. Bien sûr, j’ai déjà initié des caresses sensuelles afin de lui mettre en condition. Conformément à un signal sur lequel on s’est mis d’accord, j’appelle discrètement mon ami afin qu’il rejoigne la partie. La femme est ventre au sol, donc elle ne le voit pas arriver. Déjà complètement en chaleur et disposée à commencer le coït, j’initie la danse, en copulant avec mon amie. Petit à petit, j’invite mon ami à caresser ma copine. Déjà totalement dans le bain, et mentalement disposée à l’évènement, elle accueillera à bras ouvert son autre partenaire. Petit à petit, je lui laisse la place, ou si elle y est disposée, il sera envisageable d’initier une double pénétration.

Infidélité et tromperie : comment ne pas se faire attraper

Les temps ont changé, l’être humain aussi. Malheureusement de mon point de vue, tout se passe dans le mauvais sens. Au lieu de gagner en sagesse et bonté, les gens font marche arrière. On dirait que l’Homme fait tout pour se faire détester, et pourtant tout ce qu’il recherche c’est de la reconnaissance, de l’appréciation et de l’acception. Plus particulièrement dans une relation de couple, au lieu de tout faire pour se faire apprécier de son conjoint ou de sa compagne, l’un ou l’autre se lance dans des aventures peu orthodoxes et répréhensibles : l’adultère. Certains ont trouvé comment ne pas se faire attraper et ont créé ce guide adultère, d’autres n’ont pas cette chance et finissent par la rupture.

tromperie

la tromperie et ses degrés

Tromper : toute une multitude de formes

Durant mon enfance, la tromperie s’est résumée dans le fait de mentir à ses parents ou à ses ainés pour tout et rien, le fait de cacher ou de déguiser la vérité afin d’échapper à une sentence jugée trop dure à l’époque. La tromperie consiste, pour les enfants, à accuser les autres à leur place pour avoir cassé ou bousillé un objet. Tromper est aussi lors que ma meilleure amie a été surprise en train de dire du mal de moi, pour obtenir une chose qu’elle avait convoitée depuis des lustres et qu’elle na pas osé m’en parler. Tromper a plusieurs degrés. Mais quoi qu’il en soit, la tromperie et les mensonges font toujours du mal à sa victime et ne laissent pas intact le sentiment de celui qui le commet. Il faut alors trouver le moyen de ne pas se faire prendre, mais personnellement ma conscience n’est jamais tranquille. Et je me demande comment font ces gens qui mènent une double-vie, qui osent prétendre une vie harmonieuse et une sexualité épanouie dans son couple, alors qu’une fois dehors ils sont une autre personne ! En termes de sentiment, tout devrait être lucide et clair. Il est impossible pour moi de trouver comment ne pas se faire attraper.

excuse credible

trouver une excuse crédible

Ceux qui savent comment ne pas se faire attraper

L’infidélité et les aventures extraconjugales sont désormais propres à l’être humain, cet être que je considérais comme doué d’intelligence et de bons sens. Décidément, il ne vaut pas mieux que certaines espèces. De plus, l’adultère ne choisit plus de cible. Homme et femme sont en proie à cette attitude qui fait plus plaisir à son auteur qu’à sa victime, mais qui, au final, fait souffrir les deux. Le phénomène prend de l’ampleur, grâce à de nombreux supports, surtout depuis le succès de la nouvelle technologie. Si mon mensonge au téléphone se résume à dire ma position exacte lorsque j’arrive en retard à un rendez-vous, les plus vicieux se servent de cet outil de communication pour prendre ses proies dans son filet. Messages adoucissants, de belles paroles pour amadouer les jeunes filles pour cumuler les relations sont plus faciles à faire passer grâce à la téléphonie. Et avec leur fonctionnalité recevant constamment un mis à jour, il n’est plus si difficile pour certains de cacher tout ce qui pourrait servir de preuve à son infidélité – messages, photos, vidéos… Comment ne pas se faire attraper ? Les développeurs d’appareils de téléphonie mobile leur ont fournis le plus pratique des moyens. Mais ce n’est pas tout. Il y a un acteur qui joue un rôle beaucoup plus grand depuis plusieurs années déjà : internet.

Des alibis en béton pour esquiver les questions

Je connais internet depuis quelques temps déjà et décidément, il n’y a vraiment pas que moi et mes entourages sur cette planète ! Toutes les activités, les services et les histoires qui se passent sur le web me l’ont bien prouvé, sans parler naturellement de cette interaction en progression continuelle sur les réseaux sociaux. Récemment, j’ai appris qu’en plus de servir d’intermédiaire entre les personnes adultères, les opérateurs en ligne de rencontres extraconjugales fournissent tous les moyens à ses clients pour ne pas se faire épingler en plein adultère. Je n’ai pas à mentionner que c’est un acte répréhensible aux yeux de la loi. Mais ce n’est pas le principal motif de la plupart des adultères qui paient des alibis en béton proposés par leur agence. La raison principale en est qu’ils aient encore, ne serait-ce qu’une once d’attachement à celui ou à celle qu’ils sont en train de tromper. Les agences de rencontres adultères en ligne se démènent alors pour offrir le service au complet : présenter les candidats et candidates à l’infidélité et fournir les alibis crédibles, de quoi éviter à leur client de se faire attraper. Ces histoires de rencontres en ligne me paraissaient plus acceptables lorsqu’elles mettaient en scène uniquement des célibataires et des jeunes en quêtes de relation stable ou non. Elles m’effraient beaucoup maintenant que les gens n’ont plus honte de se présenter en tant qu’adultère. C’est invraisemblable !

infidelite

tout a été découvert

L’adultère, dans la vie réelle aussi

Ce n’est pas que les histoires que je lis sur le web ne sont pas vraies ni réelles, mais qu’elles n’ont pas d’impact direct sur ma vie. Par contre, les aventures de mes oncles, elles, ne m’ont pas laissée indifférente. Ils ont beau avoir de l’argent pour emmener leur maitresse hors de la vue de leur femme, mais il n’y a rien qui n’éclate pas au grand jour. Et les problèmes de couple commencent, les ruptures s’ensuivent. Depuis, il me parait improbable de trouver le moyen du comment ne pas se faire attraper. Rien que l’attitude changeante, la baisse de flamme, ou les cheveux dans les chemises sont des signes immanquables d’une aventure extraconjugale.

Comment faire pour tromper son copain ?

tromper son mari

Aimer deux personnes à la fois : c’est possible

Aimer son conjoint tout en entretenant une relation adultère c’est faisable. Avec de l’organisation, il est possible de profiter de son amant tout en restant une femme au foyer accomplie. En effet, il existe plusieurs sortes d’amour : l’amour pour son compagnon, l’amour pour ses enfants, pour ses amis alors pourquoi pas pour son amant. Certaines femmes réussissent à y trouver un certain équilibre. D’autres pensent qu’avoir un amant leur permet de raviver le couple qu’elles forment avec leur mari. Aussi, bon nombre de femme préfèrent entamer une liaison adultère dans le but de se distraire, de sortir du train train quotidien. Plusieurs d’entres elles sont tellement organisées que leur conjoint ne remarque aucun changement dans leurs attitudes.

L’infidélité en termes de pourcentage

L’infidélité est de plus en plus exploitée par les grandes firmes. Selon les sondages ; 37% des personnes en couple ont été ou sont susceptibles d’être infidèles. 30% des femmes interrogées ont déjà trompé leur mari. Pour ce qui est des hommes, 44% d’entre eux ont déjà été infidèles à leur épouse. Quant aux causes des relations extraconjugales, 49% ont agi par désir. 27% tentent juste de nouvelles expériences. Autrement, 14%, ont tenté une aventure pour pimenter leur quotidien. Il faut noter que les hommes sont plus nombreux à être capables de pardonner si leur femme venait à être infidèle. La gente féminine est moins enclin au pardon en cas d’infidélité de leur conjoint. Toujours selon les sondages, 29% des personnes interrogées ont rencontrées leur amant au travail. 21% consultent les sites de rencontre.

Le choix de l’amant

Avoir une relation extraconjugale est certes excitantes, toutefois, il est important de choisir un homme plus ou moins convenable. Aussi, pour le choix de l’amant, il faut tenir compte de son âge. Généralement, il est indiqué d’opter pour un homme âgé de moins de 28 ans. Les hommes plus mûrs entre 30 et 40 ans sont aussi acceptable. Toutefois, ils sont généralement en couple ou mariés. Au-delà de 40 ans, les hommes célibataires sont divorcés. Quant aux hommes de plus de 50 ans, ils sont moins vifs. Par ailleurs, il est important de se renseigner sur sa situation familiale. Est-il marié, veuf ou célibataire. Le nombre d’enfants doit également être pris en compte. En effet, si l’aventure évolue, elle peut durer des années et conduire au mariage. Pour être informé sur le nombre d’enfants de l’amant, il suffit de vérifier les sièges auto. En outre, pour trouver l’amant idéal, privilégiez les informaticiens ou encore les entrepreneurs. Quant aux pilotes, ils risquent d’être souvent absents. Autrement, l’amant devra avoir une voiture climatisée. Ainsi, les sorties en amoureux se feront aussi bien en été qu’en hiver. Informez-vous sur les passions de votre amant. Est-il pompier ? Amateur de cinéma ? Passionné de mythologie ? Veillez à ce que ses hobbies concordent avec les vôtres. Bien sûr, un amant sensible est à privilégier. Certaines enquêtent également sur le profil de l’ex de l’amant et son lieu de résidence. Aussi, privilégier les hommes qui habitent non loin de votre domicile.

Avoir un amant pour vivre dangereusement

Passade ou relation à long termes, avoir un amant est un tournant primordial dans une vie. Fini la routine, vous devez vous organiser de façon à mieux gérer votre travail, votre foyer et vos rendez-vous amoureux. Certaines femmes réussissent à distinguer leur vie d’avec leur mari ou copain et leur vie d’avec leur amant. Pourtant, la plupart d’entre elles ressentent de la culpabilité mêlée à l’excitation. Les rendez-vous clandestins, les amours cachés donnent un certain sens à leur existence. Néanmoins, il est indiqué de ne pas s’attacher à l’amant. Ce dernier peut avoir une vie normale, une femme et des enfants. Aussi, pour éviter les déceptions, il faut établir des limites aux sentiments. Pour éviter de s’attacher, certaines femmes n’hésitent pas à multiplier les conquêtes. D’autres femmes finissent pas tomber amoureuses de leur amant. Si ce dernier est célibataire, le problème ne se pose pas. Néanmoins, il faut qu’elles envisagent leur avenir avec leur conjoint ou copain. Doit-elle avouer et mettre un terme à leur mariage pour vivre son amour pour son amant au grand jour ? Cette question, beaucoup de femme l’a posé. Celles qui avouent leurs liaisons clandestines doivent faire face à tristesse, au désarroi de leur conjoint. Par contre, celles qui décident de cacher leur relation adultère doivent multiplier les précautions. Si certaines réussissent à bien dissimuler leurs attitudes, d’autres frôlent la paranoïa. Elles peuvent se mettre dans des colères soudaines. Toutefois, il est préférable de ne pas trop se laisser déborder par les émotions et les sentiments. En effet, si votre copain vient à découvrir votre aventure, vous ne pouvez plus vivre paisiblement. Votre conscience peut remettre en cause votre liaison clandestine. De plus, votre conjoint prendra mal la situation et il risque de mettre un terme à votre relation. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de faire preuve de vigilance. Ayez votre téléphone à portée de main. Si vous n’êtes pas sûre de vous, éteignez-le et mettez la messagerie en marche.

Les astuces pour bien tromper son copain

Pour éviter que le mari ou le copain ne se doute de la liaison extraconjugale que vous entretenez, évitez les attitudes paranoïaques. Aussi, pour éviter que quelqu’un lise vos mails, pensez à verrouiller votre ordinateur. Cette précaution est également valable pour le téléphone ou pour le compte facebook. Par ailleurs, il est indiqué de changer les noms du répertoire. Ainsi, le prénom de votre amant sera remplacé par celui de votre meilleure amie. Si quelqu’un vient à vérifier vos appels, il ne trouvera rien de suspect. Evitez également de stocker des photos dans votre ordinateur. Sinon, enregistrez-les dans une section dédiée aux assurances notamment. Pour préserver votre relation extraconjugale, évitez d’en parler à vos amies. Elles se feront une joie de répéter vos dires à votre conjoint. De plus, il ne faut pas organiser des rendez-vous dans les lieux que vous fréquentez régulièrement avec vos copines. Méfiez-vous des amies malveillantes et rapporteuses. Préférez les copines fidèles et dignes de confiance. Elles peuvent aussi servir d’alibi au cas où vous devrez partir pour quelques jours avec votre amant. Ainsi, vous pouvez prétexter des virées entres copines.

Tromper son copain : quels sont les objets qu’il faut avoir sur soi ?

La première chose qu’il faut avoir en permanence sur soi ce sont les préservatifs. Toutefois, il n’est pas utile de se promener avec une grande boîte de capotes dans sont sac. Il faut également prévoir une brosse à dent mais également une culotte de rechange. Par ailleurs, pour couvrir les rendez-vous secrets, il faut toujours prévoir un excellent alibi. De plus, si vous devez tromper votre copain, il ne faut pas le tromper avec son meilleur ami, son père, son frère ou une personne de sa connaissance. Dans tous les cas, la vigilance est de mise. Que vous soyez chez vous ou au travail, évitez de laisser trainer votre téléphone ou votre ordinateur. Certaines personnes malveillantes pourraient tout découvrir et tout raconter auprès de votre conjoint ou copain.